INTERVIEW Pierre-Marie HAUTIER – Diplômé Bachelor International 2007

  • 18 déc. 2015
  • -
  • Catégorie : Interview
  • -
  • Auteur : 
  • -
  • Vu : 179 fois
INTERVIEW Pierre-Marie HAUTIER – Diplômé Bachelor International 2007
Quel est ton parcours au sein de sup de Co ?
J’ai intégré le programme Bachelor international (il s’appelait comme ça à l’époque) du Groupe Sup de Co La Rochelle, en 2003 après un bac STT Gestion.
La première année se passe à l’école. Vient le temps ensuite de chercher un premier stage à l’international. J’ai rencontré le directeur Asie-Pacifique de SODEXHO, un rochelais venu présenter son entreprise lors d’une intervention dans un lycée. Après avoir échangé avec lui, il a accepté que je me rende en AUSTRALIE à SYDNEY pour y passer 6 mois. J’étais d’ailleurs le 1er étudiant de l’école à intégrer cette entreprise (en Australie). Je crois que depuis ils en accueillent régulièrement.
En Septembre 2005, juste le temps d’atterrir à Paris, je reprends ma voiture pour me rendre à CORDOBA en Espagne pour y passer mon année universitaire. J’étais le seul de ma promo à avoir choisi cette école. Ma motivation était de chercher la meilleure immersion possible.
Pour mon dernier stage, je suis allé à la chambre de commerce française de Barcelone. Je m’occupais d’accompagner les entreprises françaises qui souhaitaient percer le marché espagnol. Nous faisions de la prospection et de l’accompagnement aux rendez-vous commerciaux.
Puis enfin pour mon retour à l’école et les derniers mois, j’ai choisi l’option logistique.
 
Quel est ton parcours après Sup de Co ? Tes expériences professionnelles ?
Une fois mon diplôme obtenu, je suis retourné à Cordoba pour rejoindre mon épouse (à l’époque nous n’étions pas mariés). J’ai cherché du travail et j’ai trouvé mon premier poste à MADRID dans une entreprise de transports. Mon premier poste a donc été exploitant dans le transport routier.
Cette expérience a duré 1 an.
En Décembre 2008, j’intégrais le groupe Familiale à La Rochelle. Aujourd’hui, je suis toujours en poste. Il était prévu que mon expérience ailleurs dure plus longtemps, mais pour diverses raisons, avec mon père nous avons décidé d’anticiper. Aujourd’hui je pense que c’était une bonne chose.
 
Est-ce que tu as quelques conseils pour les diplômés qui comme toi souhaite poursuivre l’entreprise familiale ?
Je pense que c’est bien d’avoir une expérience ailleurs avant d’intégrer l’entreprise familiale. Mais je ne pense pas que ce soit indispensable. Il faut cependant bien penser et organiser l’arrivée du «successeur », de la nouvelle génération. Il faut soigner la communication et donner du sens à cette arrivée.
Bien préparer cette arrivée évitera de se retrouver dans une impasse avec un «fils de» légitime au poste, mais à cheval sur plusieurs missions ce qui peut en faire un poste bancale. Il faut vraiment définir une fiche de mission claire et précise pour que chacun puisse trouver sa place dans la nouvelle organisation.
Je pense qu’une entreprise familiale défend des valeurs qu’il faut poursuivre afin de garder le cap. Il faut néanmoins savoir mettre sa touche personnelle car l’entreprise vit et se développe au travers des générations qui se succèdent.
 
Quel est ton meilleur souvenir au sein de sup de Co ?
Je n’ai pas vraiment de souvenir marquant. Non pas que je ne me sois pas senti bien, bien au contraire, mais étant rochelais de souche, je ne me suis peut-être pas intégré comme j’aurai dû le faire en prenant part aux différentes manifestations et autre associations.
 
Quelques mots sur la signature de cette chaire ?
Depuis le début l’entreprise reste fidèle aux valeurs humaines que mon arrière-grand-père lui a injecté. Le développement s’est fait lentement (100 ans pour arriver à une taille que d’autres atteignent en 2 fois moins de temps) mais toujours dans le respect des hommes et de l’environnement qui nous entoure.
Pour concrétiser notre démarche nous avons décidé de nous lancer dans la démarche Responsabilité Sociétale de l’Entreprise. Mettre en place des actions concrètes pour renforcer le rôle que joue l’entreprise dans la vie de la cité.
C’est pour nous accompagner dans cette mise en place, que nous avons signé une chaire avec Sup de Co La Rochelle et plus particulièrement la branche IRSI. Cette chaire est en place pour 3 ans. Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site de l’IRSI.
Pour appréhender les valeurs de l’entreprise et mieux nous connaitre, vous pouvez visiter notre site internet : www.transports-hautier.fr
 

Commentaires

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire