Retour aux actualités
Article suivant Article précédent

Rencontre avec Marion Boissières, diplômée MBA Tourisme 2006

Interview

-

24/01/2017


Marion Boissières

Evenementiel
 


 

En quoi consiste votre métier ?
Je travaille dans l’organisation d’évènements pour les entreprises ou les particuliers. Je suis personnellement spécialisée dans les évènements professionnels, je gère la production, la mise en place de l’évènement et surtout les prestataires. J’ai travaillé quelques années en agence, à Alice Evènement qui est aujourd’hui GL Event avant de me lancer à mon compte.
 
Qu’est-ce qui vous passionne dans cette profession ?
On a accès à des lieux fabuleux, on rencontre des artistes, des personnes qui sont des sommités dans leur domaine. Quand lors d’une convention de trois mille personnes on est en dans les coulisses on fait souvent des rencontres incroyables. C’est un métier très intéressant et divers même si c’est difficile et prenant.
 
L’évènementiel c’est un domaine qui fait beaucoup rêver, à raison ?
C’est vrai qu’on a souvent l’image très glamour de l’évènementiel, organiser des soirées ou des festivals de musiques, mais en réalité il y a de moins en moins de paillettes et de plus en plus de contenu. Lorsqu’on organise un congrès médical par exemple, il y a des conditions très strictes et on est loin du glamour des grands évènements médiatiques.
 
Comment voyez-vous l’évolution de votre métier dans les prochaines années ?
Avec la crise, le comportement des clients a énormément changé, les budgets sont de plus en plus serrés, les réservations se font à la dernière minute ce qui nous amène à faire des productions en un mois, et les attentes des clients sont toujours plus haute. En réalité on doit faire mieux avec moins.
C’est pour ça que je suis devenue free-lance, il y a une certaine liberté dans le choix des dossiers, on a moins de pression concernant la rentabilité. Et c’est plus divers, on gère la comptabilité, l’administratif en plus de la communication évènementielle, c’est vraiment plus large et plus varié que dans une agence.
 
Quel est le profil-type pour travailler dans l’évènementiel ?
Pour ma part j’ai fait des études de communication pour être chargé de communication puis j’ai travaillé dans l’hôtellerie de luxe à l’étranger ce qui m’a amené à revenir faire un Mastère spécialisé Management de Projet partie Tourisme au Groupe Sup de Co La Rochelle dont j’ai été diplômée en 2006.
Mais je pense que la qualité primordiale pour travailler dans l’évènementiel c’est savoir parler anglais. Après, bien sûr, il faut être passionné, organisé, rigoureux. C’est un métier qui demande une grande autonomie, de la polyvalence et des qualités d’adaptation certaines.
 

Interview réalisée par Noémie Rideau le 4 novembre 2016 lors de l’anniversaire des promotions 2001 et 2006, à Sup de Co la Rochelle.

 
 

85 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interview

Nathalie DURAND DESHAYES -Consultant Expert / Fondateur - ORIGAMY Études Conseil Accompagnement

MB

Michèle BENETON

07 juillet

Interview

Delphine DORÉ - Directeur Marketing, Innovation et Achats - Paredes

MB

Michèle BENETON

30 juin

Interview

Marion N. CHIVOT - Responsable RSE - Air France KLM Canada

MB

Michèle BENETON

16 juin