Actualités

Partager sur :
16 novembre 2021
Entrepreneurs / Vie des entreprises de diplômés

Isabelle Jaud Colosio (MGE 1999) : Fondatrice - Aux petits poids

Vue 46 fois

Vos années Excelia en quelques mots

Bons souvenirs, premier pied vers le monde du travail

 

Vos débuts professionnels

Mes débuts professionnels n’étaient pas tout à fait comme je l’espérais. J’ai fini mes études à 22 ans et aux yeux des recruteurs je n’avais malheureusement pas assez de maturité. J’ai alors commencé dans l’administration des ventes dans le domaine du vin. Après avoir fait mes preuves, ils m’ont proposé un poste de responsable commerciale. J’ai ensuite fait le choix de travailler chez Jacquet en tant que responsable commerciale en France dans le but de faire de l’export. Ce que j’ai fait au bout de quelques années.

 

Les raisons qui vous ont amené à créer votre propre entreprise ? 

Il y a eu plusieurs raisons. Tout d’abord, j’avais la volonté d’être plus autonome, de prendre les décisions et puis d’autres raisons qui sont plutôt liées à l’écologie. À ce niveau, j’avais envie d’être actrice du changement. C’était une façon pour moi de pouvoir y participer.

 

Quelles compétences, selon vous, sont nécessaires pour mener à bien un tel projet ? 

Pour moi, les compétences nécessaires pour créer son entreprise sont tout d’abord, la gestion des prises de décisions et du stress. Lorsque vous avez votre entreprise, vos journées sont rarement linéaires, les activités partent dans tous les sens à des rythmes différents. Il faut être capable de penser à tout !

Pour finir, je dirais qu’il faut être persévérant. Même lorsqu’on vous dit que ce n’est pas possible, ne perdez pas espoir.

 

Quel(s) challenge(s) avez-vous eu à relever ?

La période de COVID ! De maintenir l’activité en étant toute seule et de s’adapter à la situation pour ne pas perdre les clients.

 

Votre société, aujourd'hui... 

Aux petits poids est une épicerie de vrac et de produits locaux sur tout ce qui est alimentaire, produit d’entretien et hygiène.

Aujourd’hui, nous avons deux alternants et une personne à temps plein. Le challenge est réussi, nous avons multiplié le nombre de références par trois depuis l’ouverture du magasin.

 

La prochaine étape pour votre entreprise ? 

L’objectif est d’ouvrir un deuxième magasin à Bordeaux, un peu plus grand…

 

Pour vous, Alumni, qu'est-ce que c'est ?

L’association des anciens élèves.

 

Avez-vous des conseils à donner à nos étudiants, futurs entrepreneurs ? 

Ne lâchez rien !  Si vous avez envie de vous lancer, il faut y aller. Ça prendra le temps que ça prendra mais c’est une expérience géniale.

 




1
J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.

Proposer une actualité