Actualités

Partager sur :
19 octobre 2020
Portraits de Diplômés

Olivier Poirot (PGE 1991) : Président & CEO - Elior North America

Vue 131 fois

 

Vos années Excelia en quelques mots : 

Pionniers, opportunités, entrepreneuriat, expansion

 

Le résumé du début de votre parcours :

Après une expérience de lancement d’entreprise à LR, le service militaire m’a rattrapé et j’ai eu la double chance d’intégrer Accor, au Royaume-Uni, et d’avoir un apprentissage métier dans un cadre étranger.

 

Le moment charnière de votre carrière :

Il y en a eu plusieurs :

1995 : Première prise de poste de CFO. J’en frémis encore!

2005 : La réalisation que mon CV définissait en partie mon évolution, et que je devais sortir de ma zone de confort pour pouvoir aller chercher un poste de PDG régional. Je me suis donc rapproché de mon patron, et proposé de mener les activités de M&A pour aider à transformer nos activités en Amérique du Nord.

2015 : La réalisation que rester dans une belle société quand les valeurs ne sont plus alignées ne marche pas. À chaque étape, j’ai pu compter sur des soutiens internes et externes qui ont pu m’aider, et m’encourager.

 

Votre poste actuel, vos missions : 

Président and CEO, Elior North America. Nous sommes le quatrième food service provider aux USA, et notre double mission est d’offrir un terrain de croissance à nos collaborateurs en apportant la meilleure offre culinaire possible aux différentes communautés que nous servons.

 

Votre plus bel accomplissement : 

Sans aucun doute nos enfants, Louis (21) et Marion (14). J’ai eu la chance de mener des opérations incroyables dans le cadre de M&A, Business Transformation Initiatives, recentrage des priorités, gestion de crise, croissance du résultat, mais le succès est mieux apprécié par les collaborateurs qui ont partagés ces moments.

 

Quels sont vos objectifs de développement pour l'avenir ?  

Croissance et saisir les opportunités du « nouveau normal »

 

Pour vous, Alumni, qu’est-ce que c’est ?

L’appartenance au réseau d’anciens, l’aide ponctuelle pour trouver des stages, faire des introductions.

 

Avez-vous des conseils à donner à nos diplômés et étudiants ?

Je pense que la nouvelle génération va plutôt nous donner des conseils (en tout cas je l’espère !) et aider le monde à balancer capitalisme et humanisme. Les mots d’ordres post Covid semblent être flexible, et comme toujours, travailler très dur.

 



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.