Actualités

Partager sur :
06 octobre 2020
Portraits de Diplômés

Renaud Patalowski - Président - Marigaux France

Vue 37 fois

Votre leitmotiv

Si tu ne crois pas en toi, qui le fera ?

 

Vos années Excelia en quelques mots

Les plus belles années de ma vie. Je ne serais pas le même homme si je n’avais pas fait cette école.

 

Les débuts de votre carrière

J’ai commencé comme Chef de produit marketing chez Sodial, je m’occupais de toute la division fromage à l’international. C’était un poste incroyable dans le marketing opérationnel, il y avait beaucoup de choses à faire. J’ai eu énormément de chance de commencer avec cet emploi.

 

Les raisons qui vous ont amené à intégrer la société Marigaux ?

Il y a eu 3 raisons : 

  • Je voulais avoir une vision globale sur la gestion de l’entreprise et plus seulement le coté marketing/commercial.
  • Le domaine : lorsque l’on fabrique des instruments de musique on fabrique autre chose qu’un produit, on fabrique un peu d’âme et de culture.  
  • La façon de fonctionner de l’entreprise qui était radicalement différente de mes expériences passées. 

 

Quelles compétences, selon vous, sont nécessaires pour mener à bien un tel projet : 

La patience et une certaine stabilité. Il y a toujours des impondérables, il faut alors être capable d’emmagasiner les hauts et les bas. 

Nous avons en générale une image du chef d’entreprise en tant que fonceur, mais il faut surtout avoir une vision à 360°, savoir se poser, prendre du recul, comprendre les enjeux et prendre des décisions. 

 

Quel challenge avez-vous eu à relever ?

Lorsque l’on passe d’une grosse entreprise généraliste à une petite entreprise spécialisée, la plus grosse difficulté est d’être crédible auprès de ses collaborateurs dans ce que l’on peut apporter pour la gestion de l’entreprise. 

Il faut réussir à ne pas être perçu comme une personne qui arrive d’un autre univers et qui ne comprend pas le fonctionnement de l’entreprise.

 

La société Marigaux aujourd’hui :  

Notre société vit grâce aux concerts et aux classes d’enseignement. Aujourd’hui, nous réalisons moins de 5% de notre CA en France, nous pourrions nous dire que si un pays comme la France tangue, nous devons nous rattraper ailleurs. Malheureusement avec l’épidémie mondiale actuelle nous ne pouvons pas nous rattraper. 

Il faut alors savoir s’adapter à la situation. On apprend, on improvise et on utilise nos ressources actuelles ainsi que les outils que l’état nous met à disposition. 

 

Pour vous, Alumni, qu’est-ce que c’est ?

Des rencontres qui permettent de créer des liens importants. Le réseau Alumni est très important, c’est ce qui fait la force de l’école.

 

Avez-vous des conseils à donner à nos diplômés et étudiants ?

Il faut : 

  • Croire en soi (si vous ne croyez pas en vos projets, personne ne va y croire pour vous)
  • Faire confiance aux gens qui vous entourent 
  • Avoir de l’ambition 
  • Etre zen 
  • Savoir être à l’écoute 

 

Un mot pour conclure ?

Si vous avez du bon sens et de la volonté, vous allez y arriver !



J'aime

Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.